3mars Retour d'expérience sur la gestion des demandes d'accès SAPpar

retour-dexprience-sur-la-gestion-des-demandes-daccs-sap-1.png (615 x 168)

Le déploiement d’une solution ITSM est à la charge de la DSI notamment au niveau des processus : gestion des incidents - gestion des demandes de services - gestion des configurations. Et de plus en plus : la gestion des changements.

En fonction des organisations, la gestion des demandes de services est intégrée à la gestion des habilitations.
 

Pourquoi ?


Prenons le cas d’une société qui a mis en œuvre l’ERP SAP de manière traverse. Potentiellement l’ERP gère de multiples domaines (Qualité, Commercial, Maintenance, Production, Achat, Comptabilité, Finance, Logistique…).  

 

screenshot-demandes-sap.png (669 x 578)

 

En règle générale l’affectation d’un profil à un utilisateur est assez simple, ce qui est plus complexe, c’est de gérer le circuit d’approbation. En effet une personne souhaitant accéder à trois domaines fonctionnels, peut avoir besoin de trois validateurs différents.

 

  • Donc le premier intérêt étant de modéliser et d’industrialiser les circuits de validations.
  • Le deuxième réside dans la traçabilité unitaire (où en est une demande d’habilitation ?) et la traçabilité globale afin de répondre aux contraintes d’audit. Notamment, lorsque que l’ERP touche à la production spécialement pour les sociétés qui sont soumises à SOX ou des contraintes similaires.

Ce qui est évoqué plus haut s’applique bien évidement aux ERP autres que SAP et les applications métiers de l’entreprise.
 

Par ailleurs nous notons également l’évolution de solutions d’IAM (Identity Acces Management) avec lesquels les solutions ITSM doivent interagir (mais cela fera l’objet d’un autre billet.)